Il doit réaliser que ce qu’il vit comme expérience et, ce qu’il est véritablement sont deux choses totalement distinctes. Il n’est pas son échec. Puisque tout découle de la réaction de chaque personne, ce qui est considéré comme un échec pour une personne peut signifier une expérience très stimulante et valorisante ou même constituer un défi pour quelqu’un d’autre qui entrevoit la possibilité de grandir personnellement. D’autre part, ce qui est ressenti comme un échec intérieur – absence de paix, de bonheur et de satisfaction – peut également devenir une source très spéciale d’enrichissement personnel.

Rien de ce que nous entreprenons matériellement, et de ce que nous vivons intérieurement n’est laissé au hasard puisque rien n’est perdu dans notre univers, tout se transforme.

Tous nos revers, toutes nos expériences tout ce que nous croyons mentalement un échec peut nous fortifier. Donc, au lieu de rester accroché à ce que ce mot représente pour certains et de se torturer inutilement, il est plus salutaire de le remplacer par le mot « expérience », et de bien noté tout ce qui a été appris grâce à cette expérience. Il est beaucoup plus sage de décider de vivre pleinement toutes nos expériences dans l’acceptation. Ce que nous considérons comme un échec est un pas de plus pour notre évolution intérieure. Voilà une autre raison de faire confiance à la vie et d’avoir confiance en soi.

Share This