L’angoisse à distinguer de l’anxiété est un malaise psychique et physique né du sentiment de l’imminence d’un danger. Une angoisse ou mal-être intérieur se définit aussi par une énergie qui cherche à se libérer bien qu’elle prenne toute la place et étouffe la personne qui en est victime. L’angoisse est surtout vécue et ressentie au niveau du plexus solaire. Plusieurs symptômes physiques peuvent l’accompagner : sueurs, spasmes, accélérations du rythme cardiaque, vertiges etc.

Suite aux nombreuses observations, il a été possible de constater que l’angoisse est vécue par des personnes trop psychiques, trop ouvertes à tout ce qui se passe à l’extérieur.

La différence entre l’angoisse et l’anxiété est la suivante :

L’angoisse est provoquée par une personne ou une situation venant de l’extérieur et l’anxiété correspond à une activité mentale concernant la personne elle-même. Par exemple, une personne est angoissée à l’idée que son enfant puisse avoir un accident de la route ou angoissée à l’idée de parler en public. Cette même personne peut être anxieuse de bien réussir, de se rappeler de son texte lors de son apparition en public ou anxieuse lorsqu’elle a plusieurs tâches à accomplir. Une même personne peut vivre de l’angoisse et de l’anxiété.

Au moment où surgit l’angoisse, il faut d’abord se retirer quelques instants et prendre quelques respirations profondes et conscientes qui aideront la personne à se centrer. Il est aussi recommander de boire de l’eau. Il est bon d’accueillir cette partie angoissée qui a pris toute la place et de lui donner la permission d’être là en sachant qu’elle représente une partie de soi qui cherche à nous protéger. Il faut rassurer cette partie en prenant conscience que ces peurs sont plus imaginaires que réelles.

Le dialogue intérieur peut aider à faire cette démarche.

Share This